Construire, pierre après pierre...(ou le blog le plus actif de tout le web)

C'était un bon sens du timing : remonter un mur en pierre sèche au moment où l'on fête les 30 ans de la chute d'un autre à quelques encablures... Merci au Parc Naturel Régional de Lorraine pour cette formation, qui me permet aussi cette entrée en matière.

 

 

Côtes de Toul Vin L'Arbre Viké Jan Tailler
Souvenir lointain d'un été caniculaire

 

 

 

"La suite en 2018", ainsi s'achevait le dernier article... Même si ce blog m'a fait mentir de presque deux ans, il y eu effectivement une suite dans le "vrai" monde, en 2018, puis en 2019.

 

Et comme ne l'illustre pas du tout cette bouteille de "Rosée" surprise dans une position lascive, ces deux années ont été plutôt bien remplies.

 


 

 

 

Le Grand Voyage

 

Depuis 2015, la cave se trouvait à Bulligny, au "Sud", solution temporaire bienvenue mais qui posait de plus en plus de souci de place, d'organisation du travail et d’accueil. En outre, le bilan carbone et la charge financière en gasoil étaient désastreux avec des vignes étalées sur une vingtaine de kilomètres et une cave à cinquante kilomètres du lieu d'habitation...

 

Après moult recherches infructueuses pour trouver un lieu adéquat, c'est grâce à une équipe municipale très avisée que le domaine a enfin posé ses valises, ses cuves, ses bouteilles et tout le bazar nécessaire à la production de raisin dans le village de Domgermain.

 

Et donc après un déménagement épique de la cave deux jours avant les vendanges 2018, tout était en place pour être dans le jus avant même d'avoir pressé un raisin. Mais dans quel lieu !

Côtes de Toul Vin L'Arbre Viké Jan Tailler
Premières naissances à Domgermain

2018, 2019 : deux millésimes chauds, et parfois compliqués

Côtes de Toul Vin L'Arbre Viké Jan Tailler Vendanges
Un pécheur breton s'est caché sur cette photo, sauras tu le retrouver ?
Côtes de Toul Vin L'Arbre Viké Jan Tailler
Un léger manque de pluie

2018 et 2019 ont été tous les deux marqués par des étés caniculaires et secs. Avec une vendange très précoce en 2018, et un automne chaud et sec, les raisins sont arrivés rapidement à des taux de sucres assez impressionnants pour la région. Et surtout trop élevés...Le problème s'est moins posé en 2019, malgré une sécheresse plus intense. Néanmoins, cela invite tout de même à une réflexion sur les pratiques culturales pour les années à venir. Depuis mon installation en 2015, je n'ai connu qu'une année plutôt "normale", 2017, et encore, celle-ci était malgré tout plutôt chaude et sèche.

 

Comment garder de la fraicheur au sol et dans les vignes, comment éviter que les raisins ne brulent à cause du soleil, et aussi comment vendanger des raisins vraiment mûrs sans qu'ils ne soient confiturés ou à des potentiels alcooliques délirants ?

 

Et comme les commentaires ne sont pas activés, la question reste ouverte pour les années à venir : )

 

Côtes de Toul Vin L'Arbre Viké Jan Tailler Katya Berrien
Plus facile : un petit chien tout mignon s'est glissé sur la photo, sauras tu le retrouver lui aussi ?

 

L'Arbre Viké : Les vins sont issus de raisins produits avec un grand respect de l'environnement sur les Côtes de Toul en Lorraine. Ils sont vinifiés avec un minimum d'intrants et un maximum de patience dans une cave située à Domgermain.

 

Pour toute demande de visite/dégustation au domaine à Domgermain, vous pouvez prendre contact grâce au formulaire présent sur le site, ou directement via l'adresse mail : arbrevike@gmx.fr